Freins et leviers dans les apprentissages

L’empêchement de penser chez les adolescents

Présentation

Cette action de formation sur les freins et leviers dans les apprentissages envisage la compréhension de ce que traduisent les difficultés scolaires. Permettre aux adolescents de se dégager des obstacles à l’apprentissage est un objectif de tout intervenant dans la relation d’aide en éducation. Ce qui est en jeu chez l’adolescent est de pouvoir relancer son activité de penser et ses potentialités cognitives.

Public

Tout professionnel de la relation d’aide auprès d’adolescents : orthophonistes, psychologues, éducateurs, infirmiers, coachs, consultants, enseignants…

Pré-requis

Une expérience de l’accompagnement des adolescents (11 ans à 20 ans) est souhaité. Il est vivement recommandé d’avoir suivi un séminaire de formation initiale en Analyse Transactionnelle.

Objectifs

Au terme de cette formation, les participants

  • ont acquis des connaissances sur l’inhibition intellectuelle ;
  • savent poser un diagnostic à partir d’un recueil de données et des concepts clés ;
  • se sont exercés à au moins une stratégie d’intervention.

Méthodes pédagogiques

Alternances d’exposés théoriques et d’entrainement de la pratique ; discussions à partir d’étude de cas ; supervision ; support vidéo ; outils ; bibliographie et sitographie

Programme

Introduction : Freins et leviers dans les apprentissages ; Différences entre troubles et difficultés d’apprentissage ; distinctions et complémentarités entre l’intervention éducative et le traitement psychothérapeutique de l’accompagnement des adolescents.

Jour 1

L’empêchement de penser chez les adolescents

  • Un mécanisme de défense.
  • L’expression d’une conflictualité douloureuse.
  • Une stratégie d’évitement et de protection.
  • Le maintien dans la pensée magique de l’enfant
  • Le désinvestissement relationnel dans le non savoir.

Les freins à l’accès aux savoirs

  • Les messages inhibiteurs de la pensée autonome.
  • Le besoin de sécurité.
  • Les souvenirs négatifs de son histoire scolaire.
  • La passivité et la symbiose.
  • La place du savoir dans l’histoire de l’adolescent.

La construction d’un diagnostic psychoéducatif

  • Le recueil de données et son traitement.
  • Les concepts clés de plusieurs théories : en A.T., de l’attachement, de la résilience…
  • Les hypothèses et leur validation.
  • La place de l’éthique.
  • Le rôle de la supervision professionnelle.

Jour 2

L’espace professionnel

  • Espace sécure
  • Espace transitionnel
  • Espace de médiation du savoir
  • Espace tiers entre l’école et la maison

Rôles du professionnel et modalités d’accompagnement

  • L’alliance éducative
  • Le multicontrat
  • Le rôle séparateur
  • Rôle de tuteur de résilience
  • L’intervention seul et/ou à deux
  • Séances individuelles et /ou en petits groupes d’adolescents

Leviers et stratégies d’intervention

  • Nourrir le besoin de sécurité pour penser et apprendre
  • Renforcer les assises narcissiques
  • Développer un sentiment de compétence
  • Collaborer avec les parents
  • Outils d’intervention ( de méta-cognition…)

Vendredi 8 et samedi 9 février 2019

Néonima, 15 rue Gustave Nadaud, 69007 Lyon
Bus C 22 de la gare Perrache arrêt Nadaud (devant la porte).
Tram 2 arrêt centre Berthelot (3 min de marche à pied).

Jour 1 : 10h30-13h et 14h-18h30

Jour 2 : 9h30-12h30 et 14h-17h30

 

Moi-même : Myriam Chéreau.
  • Particuliers et professions libérales : 328€ les deux jours
  • Structures associatives : 510€ les deux jours
  • Entreprise : 628€ les deux jours

Les tarifs sont nets de taxes.

Il est possible de régler en plusieurs fois.