Cursus consultant analyste transactionnel éducation

Cursus de certification européenne d’analyste transactionnel(le) en EDUCATION

 

Public

Toute personne ayant déjà un métier et des compétences reconnues dans le champ professionnel de l’éducation au sens large ou en cours de formation

Les professeurs, éducateurs, conseillers, animateurs, formateurs, psychologues scolaires, leaders, coachs ou consultants en éducation…

Pré-requis pour s’inscrire dans le cursus de certification en Education

Avoir un entretien avec Myriam Chéreau, PTSTA E du cabinet de conseil et formation EDUCOPTIM

Avoir suivi un séminaire 101 de deux jours, un cycle d’approfondissement des bases du 101 sur une année. Le certificat du 101 oral ou/et écrit est exigé.

Avoir pris connaissance dans le manuel de formation et des examens, sections 6, 7,8 et 9 en particulier, et, dans les Telegrams, de toutes les informations nécessaires à la certification européenne.

Être adhérent d’une association nationale affiliée à l’EATA durant toute la durée du contrat de futur- e CTA  E, certifié- e en analyse transactionnelle Education.

Avoir signé un contrat de formation avec un formateur et superviseur PTSTA, Myriam Chéreau, ou un TSTA en éducation. Ce contrat est à  valider par l’EATA ou l’ITAA au moins un an avant l’examen oral.

Aperçu du cursus de certification

La formation en Analyse Transactionnelle est une formation de spécialisation qui vient après une précédente formation pour un métier.

La formation pratique se fait en groupe de supervision et de didactique, une journée par mois sur au moins deux ans. Le –la candidat-e qui applique l’A. T. dans son travail présente des enregistrements audio ou/et vidéo avec des clients en individuel ou en groupe. Chacun peut présenter un exposé, une démonstration pratique spécifique à l’A.T., une mise en lien explicite entre la pratique et la théorie et vice versa. La présence régulière dans un groupe de formation avancée et, sur une période assez longue, donne l’occasion de  présenter un questionnement, de prendre conscience des progrès, des problèmes avec leurs résultats de son travail à un superviseur dans le cadre de sa spécialisation. Un autre élément important de la supervision en groupe est le feedback mutuel, la confrontation et la discussion.

L a formation théorique repose sur des formations d’une journée spécifique au champ de l’éducation comme :

La motivation à l’adolescence, la confiance en soi et les impacts sur les apprentissages ; le développement de l’enfant et de l’adolescent ;  la construction identitaire à l’adolescence,  symbiose et autonomie, l’autorité éducative, la communication parents-enfants, le transfert et contre-transfert dans une perspective éducationnelle, les émotions, attachement et séparation, la conduite d’entretien en éducation et la posture du consultant, les enjeux de l’orientation du jeune, la dynamique des groupes…

Conditions requises pour se présenter à l’examen de CTA(extraits du Manuel de formation et des examens sur le site de l’EATA et de l’IFAT)

Préparation individuelle à l’examen CTA :

-Mettre en place une relation de travail efficace

-Définir le problème et établir un diagnostic

-Définir les objectifs du traitement ou plans d’intervention en vue du changement

-Établir des contrats

-Réfléchir de manière appropriée sur le processus et ses effets ;au champ d’application considéré

-Mettre en application ce qui précède au niveau pratique

-Elaborer des plans adaptés aux objectifs et aux contextes propres

-Avoir confiance dans son action en tant que praticien (y compris la conscience de ses limites)

Vue d’ensemble des prérequis (extraits du Manuel de formation et des examens sur le site de l’EATA et de l’IFAT) pour l’examen de CTA

-Être titulaire d’un certificat attestant l’examen « 101 » par l’assistance à un atelier ou par un examen écrit

-Avoir un contrat de formation EATA ou ITAA validé par l’EATA ou l’ITAA au moins un an avant l’examen oral.

-Avoir accompli les exigences nationales concernant la certification dans le champ Education

-Être officiellement reconnu-e prêt-e par le Superviseur Principal

-Avoir accompli 2000 heures minimum réparties comme suit :

– 750 heures de travail avec le client, dont 500 doivent être en A.T.

– 600 heures de formation professionnelle, dont 300 doivent être en A.T

– 150 heures de supervision, dont 75 doivent être faites par un TSTA ou PTSTA membre de l’EATA ou l’ITAA ou WPATA ; parmi ces 75 heures, 40 au moins doivent être données par le superviseur principal

– 500 heures supplémentaires de développement professionnel à choisir par le Superviseur Principal en accord avec les dispositions nationales.

Toute expérience de pratique ou de formation acquise par le-la candidat-e aussi bien avant le début de sa formation en A.T. que durant cette formation, peut être prise en compte dans  le décompte ci-dessus.

Il n’y a pas de prescription quant aux heures de thérapie et /ou de développement personnel. Le Comité pour les Normes de Formation Professionnelle de l’EATA recommande de la thérapie personnelle durant la période de formation pour que la personne fasse l’expérience de l’application de l’A.T. et pour garantir à la personne qu’elle puisse l’appliquer elle-même à partir d’une position largement libre de contraintes scénariques et dépourvue de comportements nocifs ou destructeurs. Ceci est un critère pour l’approbation officielle en vue de l’examen.

L’examen écrit de CTA

Il comprend 4 sections

Section A : autoportrait professionnel

Section B : expérience d’apprentissage au cours de la formation en A.T

Section C : l’étude de cas ou de projet

Section D : Questions sur la théorie et publications

L’examen oral de CTA

Il examine si le/la candidat(e) :

-se montre être une personne compétente personnellement et professionnellement, et fiable au niveau éthique ;

-fait montre une connaissance et une application compétente de l’A.T. dans son champ de spécialisation ;

-est capable dans sa pratique d’évaluer les comportements humains de manière appropriée, en liaison avec la théorie transactionnelle, et de formuler une évaluation fait montre d’une compétence suffisante pour un(e) analyste transactionnel(le) ;

-démontre au cours du processus d’examen qu’il/elle a assimilé des positions compatibles avec l’A.T. quant à, par exemple, le respect, l‘autonomie, l’acceptation et la confrontation positive.

Le/la Président(e) du Jury accueille le/la candidat(e), s’assure que le lieu est tel qu’on peut le souhaiter, conduit l’introduction et explique les procédures. C’est la responsabilité du / de la candidat(e) d’amener trois bandes enregistrées, les transcriptions mot à mot et deux appareils enregistreurs, un pour enregistrer le processus d’examen et l’autre pour faire entendre les bandes enregistrées sur lesquelles porte l’examen.

Au cours de l’examen, le jury d’examen posera des questions et donnera des feedbacks au / à la candidat(e). Au départ, ces questions et ces feedbacks seront centrés sur les documents écrits et sur la pratique de celui-ci / celle-ci.

-Lorsque le jury est prêt à écouter les enregistrements, on demandera au / à la candidat(e) de fournir à chaque membre du jury une transcription littérale de l’enregistrement.

-Le jury cherchera les signes de la compétence du / de la candidat(e) et posera des questions à propos du travail qu’il/elle accomplit sur la bande enregistrée et de sa réflexion à ce sujet.

-Pour donner au / à la candidat(e) l’occasion de démontrer son efficacité, le jury demandera dans la plupart des cas à écouter deux segments d’enregistrement, mais il ale droit de demander à écouter le troisième.

-Le jury peut également demander au / à la candidat(e) de faire entendre d’autres parties de l’enregistrement que le segment de cinq minutes qu’il/elle a choisi pour l’examen.

 


 Formulaire de contact

Nom de la formation

Date

Prénom

Nom

Téléphone

Rue

Code postal et ville

Email

ParticulierProfession libéraleEntreprise

Commentaires

Pour vérifier que vous êtes un vrai humain :